A-
 A 
A+
   Facebook   
 
Les ateliers

Destinés en priorité aux enfants et aux jeunes défavorisés de 6 à 18 ans - en difficultés familiales, scolaires et sociales - ces ateliers thématiques sont animés par des artistes professionnels et encadrés par des éducateurs sociaux.

Ils  se déroulent principalement pendant les vacances scolaires (1 ou 2 semaines de 5 jours).
Tous les domaines artistiques peuvent être explorés : arts plastiques (peinture, sculpture, installation, land-art, photo, vidéo…), arts vivants (théâtre, chorégraphie, chant), écriture, musique…

2015

du 20 au 23 octobre

Anamorphose_III« Anamorphose 3 »

Artiste : YZO

Isabelle Grasset vit et travaille à Jaujac. Sa rencontre avec la matière métallique date de 2001, et ce fut une révélation. Elle définit son approche de la matière et de la technique comme celle d’une plasticienne plus que celle d’une ferronnière. Son travail porte un regard prospectif et interrogatif sur ce que l’Homme laisse après son passage.

La troisième et dernière phase de réalisation des personnages, les plus grands mesurent 3m10 ! La technique à l’honneur (parmi d’autres) cette fois ci : la soudure! L’allure définitive de l’ensemble commence à apparaitre. Et de belles petites sculptures-souvenirs personnelles ont vu le jour.

du 5 au 9 octobre

LUnion_fait_la_forge_phase_2« L’Union fait la forge phase 2 »

Artiste : Collectif Mondes Métalliques

Les mondes métalliques sont un collectif d'artisans, d'artistes, réunis autour d'une même matière, le métal, et d'un même objectif, la transmission.
Dans cette optique ils proposent des ateliers itinérants de création ou de démonstrations encadrés par un ou plusieurs intervenants en fonction des projets et des demandes.

La structure de base du totem étant désormais sur pieds, reste à y accoler les différents éléments. Individuellement ou en petit groupe, chacun s’est attaché à réaliser les nombreuses sculptures ornant le totem. Des animaux-totems, des symboles, des entrelacements d’éléments ont peu à peu vu le jour, et sont venus donner une identité et une cohérence forte à ce totem collectif. Lors de cet atelier, les participants se sont également prêtés au jeu d’une démonstration de forge auprès de deux classes de maternelle de l’Ecole des Cordeliers voisine. Lors du vernissage, une quinzaine d’objets et sculptures personnelles sont venus enrichir l’exposition du totem. Chaque participant a donc pu repartir avec un souvenir créé lors de l’atelier.

du 28 septembre a 2 octobre

LUnion_fait_la_forge_phase_1« L’Union fait la forge phase 1»

Artiste : Collectif Mondes Métalliques

Les mondes métalliques sont un collectif d'artisans, d'artistes, réunis autour d'une même matière, le métal, et d'un même objectif, la transmission.
Dans cette optique ils proposent des ateliers itinérants de création ou de démonstrations encadrés par un ou plusieurs intervenants en fonction des projets et des demandes.

Le projet initial, porté depuis 2014 par le biais notamment d’ateliers artistiques à la Source, est de créer des œuvres marquantes et visibles à l’extérieur des nouveaux locaux de l’association d’hébergement d’urgence et d’accueil de jour, le «  Collectif 31 ». Imprimer la marque des usagers, et faire un trait d’union entre les anciens et les nouveaux locaux a été possible grâce à l’implication sans faille des participants et des artistes. Lors de cette première phase, les participants ont dû plancher sur les esquisses du projet ; le choix de la forme de  l’ensemble et les dessins des éléments qui viendront ensuite composer le totem. Une fois ces choix arrêtés, le travail de réalisation de la structure a pu débuter.

du 24 au 27 août

Anamorphose_II« Anamorphose 2 »

Artiste : YZO

Isabelle Grasset vit et travaille à Jaujac. Sa rencontre avec la matière métallique date de 2001, et ce fut une révélation. Elle définit son approche de la matière et de la technique comme celle d’une plasticienne plus que celle d’une ferronnière. Son travail porte un regard prospectif et interrogatif sur ce que l’Homme laisse après son passage.

La discipline favorite des participants de cet atelier : la découpe au Plasma ! Il s’agit d’un arc électrique couplé à un puissant jet d’air comprimé, qui offre la possibilité de découper dans les plaques de métal très facilement, presque à la manière d’un cutter sur du papier !!!

du 21 au 24 juillet

Anamorphose_I« Anamorphose 1 »

Artiste : YZO

Isabelle Grasset vit et travaille à Jaujac. Sa rencontre avec la matière métallique date de 2001, et ce fut une révélation. Elle définit son approche de la matière et de la technique comme celle d’une plasticienne plus que celle d’une ferronnière. Son travail porte un regard prospectif et interrogatif sur ce que l’Homme laisse après son passage.

Pour cette première partie du projet de Sculpture Géante qui comptera 4 ateliers, l’objectif est de dessiner et de réaliser 2 des 6 personnages géants qui composeront la sculpture. 2 personnages ont donc vu le jour : 2 sirènes jumelles et un personnage assez curieux, inspiré de l’univers des enfants. Le travail s’est d’abord centré sur la compréhension de la technique de l’anamorphose, grâce à des mises en situation en ombres chinoises. Puis est venu le tracé des personnages sur les plaques à découper, et enfin la confection des contours en fer forgé.
Un grand merci aux forgerons d’art des « Ateliers Mâchefers » à Boulieu-les-Annonay, qui nous ont apporté un appui technique non négligeable !

du 6 au 10 juillet

Art_et_Ville_II« L’Art et la Ville II »

Artiste : Suzanne Philidet

Formée à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et Métiers d'Art à Paris, Suzanne Philidet installe son atelier à Pélussin en 1982. Elle crée et restaure des vitraux et s'initie en même temps à l'art du fusing auprès de différents verriers. Une fois la technique de base maîtrisée, elle recherche de nouvelles possibilités innovantes et perfectionne son expression propre. Suzanne Philidet crée, en parallèle à son travail en vitrail, des œuvres personnelles en fusing thermoformé : verres peints (émail et grisaille) et reliefs avec crevées, feuilletage et inclusions.

Le but de cet atelier était la réalisation d’une œuvre collective destinée à s’intégrer au projet de restructuration du Collège les Perrières. A partir des dimensions des futures ouvertures des bâtiments, les enfants ont pu créer un vitrail collectif de 2 mètres de hauteur pour 50 cm de largeur, qui ira s’intégrer parfaitement à une de ces ouvertures. Et comme d’habitude, les enfants ont pu repartir avec quelques œuvres personnelles créées pendant l’atelier.

du 8 au 12 juin

Mytho-Logik«Mytho-Logik»

Artiste : Antoine Louisgrand

Après son diplôme aux Beaux-arts de Lyon en 1995, il part pour New York où il étudie le dessin classique pendant 4 ans. Par la suite, il part à plusieurs reprises en résidence sur le continent africain et la brousse sénégalaise.  Depuis sa première expérience d’explorateur artistique dans le quartier d’Harlem, il n’en finit pas de dérouler le fil d’une enquête, au gré de ses « errances » à la croisée des mondes : jungle urbaine, village de brousse, désert agricole, quartier de béton…

En 2015, la Source des Sources avait choisi comme thème transversal commun « Bestiaire et Mythologie ». Dans l’objectif d’y confronter les univers des enfants, l’artiste Antoine Louisgrand, a réussi à faire apparaitre que la mythologie est encore bien présente dans notre société contemporaine, à travers la publicité, le sport, le cinéma ou les jeux-vidéos. Partant de ce principe les enfants ont réalisé une fresque monumentale à deux faces (sur plastique transparent) en y apposant leurs références personnelles confrontées à deux immenses personnages représentants des sortes de chimères.

du 16 au 20 février

DORELAAhiver2015web_2"Danser des traits, des couleurs, des ombres"

Artiste: Amandine DOREL

Danseuse, chorégraphe, sans formation académique, la force du hasard la mène vers ces rencontres radicales, qui à chaque fois par leur engagement, leur qualité l’ont entrainé au-delà. Sa démarche pourrait peut être se décrire ainsi; parcourir l’intérieur, saisir l’énergie, les sensations, les images et diffuser ses phénomènes vers l’extérieur.

Pour cette première à Annonay, et devant un public aussi nombreux qu’enthousiaste, les enfants du Service Enfance du Conseil Général ont produit une représentation dansée d’œuvres de l’artothèque. La spontané lors de cette représentation finale fut le juste résultat d’un travail assidu est très intense. Chacun a dû explorer son rapport à son propre corps, à ses limites, et à ce qu’il est capable d’exprimer. La découverte et la culture  es différences qui font la richesse d’un groupe ont été le ciment de la cohésion et la confiance mutuelle dont ont fait preuve les participants jusqu’à la représentation finale.  Ce tout premier atelier danse à la Source Annonay s’est donc conclu sur un véritable succès.

 

du 9 au 13 février

GARDINIERLAhiver2015web_2"L'Art et la Ville"

Artiste: Louis GARDINIER

Né en 1982, il a obtenu une licence d'arts plastiques à Luc-Saint-Tournais, en Belgique, avant de poursuivre ses études à l'Ecole supérieure d'art et design de Saint-Etienne. Il se consacre  au dessin, à la peinture, au design et à la sculpture.

La pluridisciplinarité du « Laboratoire artistique » voulue par l’artiste a eu un effet très stimulant sur les ambitions du groupe. Chacun a pu bénéficier d’une très grande liberté de recherche et de proposition pour ses créations, renforçant ainsi l’échange et l’entraide au sein du groupe. Après 4 jours d’atelier, les productions étaient nombreuses et d’une grande qualité graphique. Des films d’animation, des peintures, des dessins, des maquettes ont pu naitre de cette expérience. De la périlleuse méthode de l’anamorphose, à la rigueur du travail de design ou du stop-motion, les élèves se sont véritablement tous dépassés pour donner à leurs œuvres toute leur envergure. L’exposition finale a su conquérir les visiteurs par sa richesse, sa diversité et la justesse de son message sur le thème de « l’Art et la Ville ».

 

2014

du 17 au 21 novembre

ELZEVIRAautomne2014web"Seconde Chance"

Artiste: ELZEVIR

Né en 1966, ce peintre a fait l’Ecole des beaux-arts de Saint-Etienne. Observer,scruter, détailler, noter, classer, comme un naturaliste. L’enjeu de son travail est d’enregistrer le moindre mouvement des corps, leurs attitudes, leurs démarches, les accords de couleurs des tenues d'aujourd'hui, les effets de lumière sur les drapés, les mouvements. Sa peinture cherche à en retranscrire leur poésie sans en ôter la rigueur. Il s'agit de rendre l’humanité qui se dégage des êtres ou des choses, qu'ils soient des anonymes croisés dans la rue ou des objets du quotidien. Il travaille et vit à Saint-Etienne.

L’idée de cet atelier a découlé du constat suivant ; Les locaux de l’ITEP sont sortis de terre il y a 2 ans, et depuis son ouverture, les enfants ont formulé le besoin impérieux de s’approprier ce bâtiment, en y apportant leurs touches personnelles, leurs codes, et leurs histoires. Partant de ce constat, les enfants, l’équipe enseignante et le peintre Elzévir ont décidé de créer une galerie de peintures dans un des couloirs du centre. Faire participer les 21 enfants était un défi de taille, mais nécessaire pour produire suffisamment d’œuvres et atteindre l’objectif d’investir l’immense couloir. Après une étude des classiques du portrait et une session d’essais techniques avec le peintre, les enfants ont pu s’essayer à ce difficile exercice. La concentration individuelle, l’ambition collective, le travail sur son propre regard et celui des autres et la recherche la spontanéité créative, ont été les moteurs de cette aventure. Plus de 50 peintures ont ainsi vu le jour en une semaine de travail, offrants un résultat aussi riche que varié qui orne désormais les murs de l’institution.

 

du 24 au 28 octobre

TINTAUDBAautomne2014web_1"Musée Ephémère"

Artiste: Bernadette TINTAUD

Photographe plasticienne autodidacte, née à Paris en 1949, elle réalise depuis 35 ans des  séries sur l’Humain, la Ville, le Paysage,la Pierre, les Graffitis, l’Eau…Elle utilise les techniques de l’argentique ou les logiciels numériques pour sortir l’instantané photographique de sa réalité figée et créer des formes en devenir, poreuses à la lumière. Ses images/palimpsestes se déplient dans la durée, surprennent le temps plutôt qu’elles ne le suspendent.

www.bernadettetintaud.com

Suite au déménagement du Centre Social du Quartier du Zodiaque, et la destruction programmée du bâtiment qu’il occupait depuis des décennies, l’équipe du Centre Social et un groupe d’habitante du quartier ont souhaité construire un projet autour de ce bâtiment voué à disparaitre. Cet atelier s’est articulé naturellement autour des thèmes de la « trace », de « l’archéologie immédiate » et de « l’éphémère » ; thèmes chers à la photographe Bernadette Tintaud. La cristallisation de l’instant et la pérennité de la « trace » permise par la photographie permet de répliquer à la nature « éphémère » de l’exposition. Ce paradoxe a permis de sensibiliser le public  et les participantes à la question du temps qui s’écoule, et de montrer que la transmission est une condition de la mémoire et de la projection dans un futur commun. Une des étapes cruciales de cette aventure était de mettre chacun à l’aise avec l’outil photographique, de la prise de vue à la retouche sur Photoshop. Chaque participante a ainsi pu  apprivoiser l’outil en capturant des traces de la vie passée du bâtiment, puis le logiciel de retouche et création, afin de produire un grand tirage de leur œuvre et enfin de l’apposer sur le bâtiment. Des tirages supplémentaires de chaque photo ont été remis aux participantes et au Centre Social pour garder une trace intemporelle de leur travail,  lorsque que les œuvres originales auront disparues avec le bâtiment.

du 20 au 24 octobre

TATEOSSIANAAautomne2014web_2"La Famille des copains de terre."

Artiste: Armand TATEOSSIAN

Ses études universitaires de géologie l’ont conduit à la découverte de l’argile et de sa fonction de photographie de l’histoire, de l’importance de l’infinité du temps et de la relativité de notre importance dans notre univers.    L’argile est devenue page d’écritures, de signes, de traces d’existence pour ériger une mémoire sur laquelle il peut poser les pieds pour continuer à marcher au milieu d’un vide infini.    Il y transcrit l’indicible enfoui au plus profond de son être, donc ses racines, les joies et les douleurs,  les  espérances  et  les  craintes  qui  lui  ont  été  léguées  comme  des  données de destinées.

En choisissant de mettre à l’honneur la sculpture pour cet atelier, l’artiste et les enfants du Service Enfance du Conseil Général  de l’Ardèche se sont lancés dans une œuvre d’envergure : En effet il s’agissait de fabriquer en une semaine une réplique taille réelle de chaque participant, puis de les mettre en scène à la manière d’une photo de famille. La première étape était une prise de contact avec la matière, où les enfants ont sculpté des maquettes miniatures de leurs personnages. Ensuite ils ont construit les structures squelettiques de chaque personnage à l’aide de grillage et de papier journal. Une fois ce travail terminé, les enfants les ont enduits de bandelettes de tissus imprégnés d’argile, formant la peau et les vêtements de leurs autoportraits. Par la suite ils ont travaillé sur la mise en scène du groupe, effectuant plusieurs essais de photos de familles en posant eux même. La seule consigne était la suivante : « peu importe la pose que prendront les personnages, ils doivent être alliés pour pouvoir tenir individuellement ». En effet, une fois les positions assises ou debout appliquées aux personnages, les enfants ont pu s’apercevoir qu’aucune sculpture ne pouvait se tenir droite par elle-même. Ainsi, bras dessus, bras dessous ou encore adossés les unes aux autres, les sculptures ont pu former une véritable scène collective, un ensemble cohérent dans lequel chaque autoportrait venait ajouter un point d’appui et d’équilibre aux autres.

du 29 septembre au 3 octobre

ELZEVIRAautomne2014web_3"Ici, là-bas. Partie 2"

Artiste: ELZEVIR

Né en 1966, ce peintre a fait l’Ecole des beaux-arts de Saint-Etienne. Observer,scruter, détailler, noter, classer, comme un naturaliste. L’enjeu de son travail est d’enregistrer le moindre mouvement des corps, leurs attitudes, leurs démarches, les accords de couleurs des tenues d'aujourd'hui, les effets de lumière sur les drapés, les mouvements. Sa peinture cherche à en retranscrire leur poésie sans en ôter la rigueur. Il s'agit de rendre l’humanité qui se dégage des êtres ou des choses, qu'ils soient des anonymes croisés dans la rue ou des objets du quotidien. Il travaille et vit à Saint-Etienne.

Lors de la première phase de cet atelier, chacun avait pu prendre confiance en s’exerçant sur les disciplines du portrait, du dessin et du croquis. Dans ce second temps, les participants ont abordé la difficile étape de la création des couleurs, grâce à l’expérimentation du mélange des teintes, et de l’exploration des techniques de dilutions. Tout était prêt pour atteindre l’objectif final : la constitution de binômes pour chaque plaque/silhouette et enfin leur réalisation. Le groupe a pu se déplacer sur les lieux ou seront exposées leurs œuvres à terme, afin de procéder aux derniers tests en conditions. Chacun s’est trouvé partie prenante des orientations artistiques menant au résultat final, et l’ensemble du groupe a insisté pour que les fonds blancs soient conservés, apportant ainsi une sorte de clin d’œil à l’œuvre d’Elzévir.

 

du 26 au 29 août

LSA_D-FERRE_BOUGE-2_WEB"Bounge, Partie 2"
Artiste : David Ferré
Diplômé de l'Ecole des beaux-arts de Rouen, il s'est ensuite spécialisé dans le cinéma d'animation à l'Ecole des Gobelins. Nourri par le cinéma de Méliès ou d'artistes contemporains comme Blu ou Donato Sansone, ce plasticien et vidéaste se positionne en "montreur de rêves".

Dans cette seconde phase d’atelier consacré au cinéma d’animation, le groupe de 12 élèves du dispositif "Ecole ouverte" du Collège les Perrièresa principalement concentré son travail sur la capture des images du film. Les participants ont travaillé par petits groupes sur l’animation des décors et des personnages ou sur les techniques de "triche" et autres effets spéciaux découverts avec l’artiste. Certains d’entre eux ont interprété les personnages du film, avec des costumes en carton réalisés pour l’occasion. Leur grande implication a donné naissance à une véritable ambiance de tournage !
Les enfants ont ensuite enregistré leurs voix, des bruitages, ainsi qu’une mélodie jouée au saxophone par une des participantes pour créer la bande son de leur film.

du 22 au 25 juillet 2014

LSA_H-MISEREY-PHOTO-_ETE2014_WEB"La photo dans tous ses états"
Artiste : Hugo Miserey
Né en 1968, il a suivi des études à l'université de Paris VIII. Il est photographe professionnel depuis 1993.

Sur le thème de la photographie sous toutes ses formes, ce premier atelier hors les murs s’est déroulé au Centre de loisirs du Groupement des Œuvres Laïques d’Annonay qui avait mis à disposition de La Source-Annonay une salle d’atelier, une salle pour les repas et les chambres du centre d’accueil. 
Les douze élèves du dispositif "Programme de Réussite Educative" du CCAS d’Annonay ont commencé par utiliser le "sténopé", un appareil photo primitif, à fabriquer soi-même à partir d’une boîte de conserve. Une chambre noire installée pour l’occasion leur a permis de s’initier au tirage photo argentique en laboratoire.
Dans un second temps, le photographe a mis son propre matériel photo numérique à la disposition du groupe, afin de pousser encore un peu l’exploration des techniques de capture. En binômes, les jeunes ont ensuite assemblé, recadré, et retouché leurs photos avec le logiciel Photoshop.

du 8 au 11 juillet 2014

LSA_D-FERRE-BOUGE_1_ETE2014_WEB"Bounge, Partie 1"
Artiste : David Ferré
Mini biographie : cf. ci-dessus l’atelier "Bounge, Partie 2"

Pendant la première partie de ce projet qui s’est déroulé sur deux semaines, quatorze élèves du dispositif "Ecole ouverte" du Collège les Perrières ont d’abord découvert quelques films d’animations suggérés par l’artiste. Ils ont ensuite imaginé leur propre histoire et l’ont retranscrite lors les différentes étapes qui constituent l’écriture d’un film : choix des personnages et du thème, story-board. Selon leur story-board, ils ont déterminé l’échelle utilisée pour chaque plan et chaque scène. Une fois les décors créés et les techniques d’animations choisies, ils ont travaillé à la séquence "capture" : image par image, à raison de 24 photos pour une seconde de film. Et la magie de l’animation est devenue réalité !

du 2 au 6 juin 2014

LSA_ELZEVIR_CI-LABAS_ETE2014_WEB"Ici, Là-Bas, partie 1"
Artiste : Elzévir
Né en 1966, ce peintre a fait l’Ecole des beaux-arts de Saint-Etienne. Observer,scruter, détailler, noter, classer, comme un naturaliste. L’enjeu de son travail est d’enregistrer le moindre mouvement des corps, leurs attitudes, leurs démarches, les accords de couleurs des tenues d'aujourd'hui, les effets de lumière sur les drapés, les mouvements. Sa peinture cherche à en retranscrire leur poésie sans en ôter la rigueur. Il s'agit de rendre l’humanité qui se dégage des êtres ou des choses, qu'ils soient des anonymes croisés dans la rue ou des objets du quotidien. Il travaille et vit à Saint-Etienne.

Ce premier atelier organisé à La Source-Annonay pour un groupe d’adultes a pour objectif de réaliser une œuvre collective qui sera exposée sur les murs des nouveaux locaux du Collectif 31, un centre d’hébergement d’urgence, d’accueil de jour et d’accompagnement au logement.
Pour créer un trait d’union entre l’ancien et le nouvel espace, les douze participants – usagers du centre -  ont décidé de créer des repères visuels sur les murs extérieurs, et de se représenter.
CetTe première session avait pour but de dégrossir le projet, de choisir les techniques, et de s’entrainer au croquis puis à la mise en couleur d’esquisses.

12 - 16 mai

LSA_GARDINIER_L_Relais_avec_les_mains_WEB"Le Relais avec les mains"
Artiste : Louis Gardinier
Né en 1982, il a obtenu une licence d'arts plastiques à Luc-Saint-Tournais, en Belgique, avant de poursuivre ses études à l'Ecole supérieure d'art et design de Saint-Etienne. Il se consacre à la réalisation de meubles en carton.

L’avatar et la mascotte ont été les points de départ de ce projet qui a fédéré douze élèves du dispositif "Classes Relais" d’Annonay. Ils ont d’abord choisi un objet, un personnage ou une forme à laquelle ils pouvaient s’identifier. La première étape consistait à donner des caractéristiques à ce premier choix (couleur, taille, forme) puis de commencer à le modeler grâce au mélange d’argile et de pâte à papier. Dans un second temps, après le premier séchage, les pièces ont été affinées, polies, gravées, peintes, puis mises en scène autour d’un totem collectif central. Les signatures de chaque participant ont été représentées par des silhouettes détourées puis peintes, obligeant les visiteurs à chercher les ressemblances apparentes entre ces « avatars », les sculptures et leurs auteurs.

5 - 9 mai

LSA_GONTHIER_MN_Empreinte_WEB"L’empreinte"
Artiste : Marie Noëlle Gonthier
Peintre et plasticienne, elle apprit d’abord la gravure, avant d’orienter ses recherches vers la frontière entre le collage et ce qu’on nomme la peinture. Son travail s’attache à explorer les  rapports entre la matière et le sujet. Elle cultive un intérêt particulier pour le Land Art, la récupération de matières variées et la technique du frottage.

Le thème de "L’empreinte" a permis à cet atelier, composé de neuf élèves du Programme de Réussite Educative du CCAS d’Annonay, d’utiliser beaucoup de techniques artistiques différentes. Les enfants ont d’abord découvert la technique du frottage, en plaçant un drap préalablement peint sur un support offrant des aspérités ou des reliefs réguliers. Au passage d’une craie grasse, le motif placé sous le drap (ici des plaques d’égouts, des murs ou des grilles) laisse apparaitre des motifs détaillés.
Les artistes en herbe ont installé ensuite des sculptures végétales éphémères dans un parc, avant de les prendre en photo et de les montrer à l’exposition. Des peintures ainsi que des architectures végétales ont aussi été réalisées, cette fois à l’aide de colle, pour leur permettre d’être visibles par le public.

28 avril - 2 mai

LSA_GENIN_C_Alphaglyphe_WEB"L’alphaglyphe"
Artiste : Cendrine Genin
Née en 1968, elle est photographe et auteure de livres réalisés pour et avec des enfants. Naviguant entre Paris, Lyon et Bruxelles, elle organise régulièrement ses travaux en direction d'enfants en difficulté ou hospitalisés, en les invitant à s'exprimer, à créer et à raconter leurs propres histoires. Avec son association Envols d'Enfance, elle a fait éditer plusieurs ouvrages, comprenant des illustrations et des photos sur des thèmes chers aux enfants.

Dans le cadre de la grande cause transversale de lutte contre l’illettrisme voulue cette année par l’Education nationale, cet atelier a réuni neuf élèves du dispositif "Ecole Ouverte" du Collège les Perrières autour du thème de l’écriture. Avec des techniques comme l’écriture automatique, la calligraphie, la peinture ou le monotype, ces jeunes se sont aventurés dans l’invention d’un nouvel alphabet, en mélangeant les lettres existantes entre elles puis en les symbolisant avec des idéogrammes de leur inspiration. Les résultats de cet atelier, auxquels s’ajouteront les travaux du même type réalisés dans les autres Sources, seront intégrés dans l’édition d’un livre jeunesse qui paraîtra en 2015.


8 avril – 1er juillet

LSA_BOUET_J_ART_ET_NATURE_WEB"Art et Nature ; Land Art"
Artiste : Jeanne Bouët
Paysagiste d’expérience, elle nourrit une véritable passion pour la nature et intègre une expression artistique évidente dans le cadre de son métier. Elle travaille principalement pour des commandes publiques, en région Rhône-Alpes. Sa connaissance approfondie des plantes, des matières naturelles et de l’environnement en fait une ambassadrice naturelle du Land Art.

Premier atelier "éclaté" de l’association, ce projet s’étale sur plusieurs mois, avec pour ambition de jeter des passerelles entre l’art et la nature. Les douze jeunes de l’IME ADAPEI d’Annonay participant à cet atelier ont déjà une expérience de ce thème. En effet, au sein de leur structure, ils ont commencé à explorer les matières naturelles qui peuvent être utilisées comme base de création artistique : le brou de noix, des feuilles servant de plumes à calligraphier, les pigments naturels, les jus de fruits et légumes comme encres…)
L’objet de cet atelier est de développer ce sujet grâce à l’expérience et la connaissance de l’intervenante. En collectant de nouvelles matières naturelles (bois, minéraux, fleurs, plantes), les participants pourront composer des œuvres encore plus variées, plus ambitieuses, mais parfois éphémères…

10 - 13 mars 

LSA_MARGUERIT_F___De_la_rvolte_WEB"De la révolte dans nos yeux, touches de réflexion"
Artiste : François Marguerit
Ce peintre plasticien autodidacte, né en 1974, est céramiste de formation. Il cultive l'originalité de son univers grâce à une large palette d'influences et d’intérêts artistiques très variés. Il travaille principalement autour de la mise en lumière, faisant se rencontrer les techniques de peinture et de photographie ou en maniant la fragmentation visuelle et le "multi-image".

Avec ce projet de fresque de 10 m2, les dix élèves du dispositif Ecole Ouverte du Collège les Perrières ont pu s’exprimer de manière vindicative sur le monde qui les entoure. Chacun a choisi un thème illustrant son propos puis a développé un discours critique. La technique de la peinture à l’acrylique a permis à chaque participant de comprendre comment illustrer son idée. Les nombreux outils et techniques du peintre ont pris toute leur dimension lorsqu’ils les ont utilisé pour retranscrire un propos argumenté et aller au-delà du constat afin de toucher à l’utopie de chacun. Chaque participant devait choisir deux motifs : l’un servant de base, l’autre comme objet final. Diverses contraintes déterminaient le cadre de la liberté du propos et de la création. Par exemple, certains n’avaient pas le droit de changer la taille de leur motif de départ, d’autres sa couleur, ou bien encore son orientation. L’ensemble forme une composition de pochoirs et de dessins très fournie, riche en symboles, qui illustre parfaitement les idées des uns et des autres.

4 - 7 mars 

LSA_NAVA_CHARBONNIER_F_et_FX_Famille_WEB"La Famille"
Artistes" : Ferdinando Nava et François-Xavier Charbonnier
Ces deux ferronniers d'art, couteliers et forgerons font partie du collectif Les Mondes métalliques qui a pour vocation la transmission du travail artistique et artisanal du métal auprès de tous les publics. Ils interviennent dans toute la France.

Une nouvelle fois, la forge et la ferronnerie ont captivé les onze élèves du Programme de Réussite Educative du CCAS d’Annonay de cet atelier ! Cette année, un thème était imposé à tous "La famille" et ce qu’elle représente pour chacun. En binômes, les jeunes se sont attachés à représenter ce que ce terme leur inspirait. Des scénettes illustrant les thèmes de l’affection, du jeu ou du conflit sont apparues au fil des jours et chacun s’est approprié la matière pour la mettre en scène dans une expo-circuit présentée au public ponctuée de chansons et d’interprétations théâtrales.2013

 

2013 : les premiers ateliers

Ateliers enfants-adolescents des vacances

4e trimestre : 2 - 5 décembre 

LSA_ETIENNE_M_Ceci_nest_pas_un_objet__WEB"Ceci n'est pas un objet"
Artiste : Marc Etienne
Ce sculpteur, dessinateur et plasticien réalise des expositions individuelles et collectives en France et en Europe. Son matériau de prédilection pour la sculpture est le bois ; il a notamment réalisé plusieurs squelettes géants d’objets de la vie courante, composés de chevrons en bois assemblés.

Cet atelier avec dix élèves du CFA (Centre de formation des apprentis)  d’Annonay avait pour objet de lier l'art et le design, de montrer comment on passe d'un objet réel à sa représentation - plus ou moins réaliste - dans l'espace.
L’artiste a montré aux participants comment retranscrire une forme originale sous forme de compositions squelettiques dans l'espace, en passant évidemment  par l'étape cruciale du croquis. Les jeunes se sont s'appropriés ces techniques pour laisser ensuite libre court à leur inspiration, avec pour thème imposé : "l'objet". Ils ont ainsi décomposé les différentes définitions spatiales et techniques de leurs objets de départ, pour intégrer à leurs sculptures finales une interprétation artistique très personnelle.

3e trimestre : 26 - 29 août

LSA_GeninC_SoietIntimeAtelier_VI_b_WEB"Soi intime"
Artiste : Cendrine Genin
Née en 1968, elle est photographe et auteure de livres réalisés pour et avec des enfants. Naviguant entre Paris, Lyon et Bruxelles, elle organise régulièrement ses travaux en direction d'enfants en difficulté ou hospitalisés, en les invitant à s'exprimer, à créer et à raconter leurs propres histoires. Avec son association Envols d'Enfance, elle a fait éditer plusieurs ouvrages, comprenant des illustrations et des photos sur des thèmes chers aux enfants. 
 
Encore une fois, de multiples supports et techniques étaient réunis pour cet atelier réalisé avec l’Ecole Ouverte Collège les Perrières. Le thème étant "le soi et l'intime", chaque participant a dû s'ouvrir au regard des autres, tout en s'aventurant dans un exercice de mise en perspective de sa personnalité propre. Les fresques collectives, portraits, autoportraits, journaux intimes et mises en scènes photographiques leur ont donné autant d'occasion de s'exprimer et de réfléchir sur leurs différences, leurs personnalités et leurs regards sur ceux qui les entourent.

3e trimestre : 15 - 19 juillet

LSA_MargueritF_VivreEnsembleAtelier_V_b_WEB"Vivre Ensemble"
Artiste : François Marguerit
Ce peintre plasticien autodidacte, né en 1974, est céramiste de formation. Il cultive l'originalité de son univers grâce à une large palette d'influences et d’intérêts artistiques très variés. Il travaille principalement autour de la mise en lumière, faisant se rencontrer les techniques de peinture et de photographie ou en maniant la fragmentation visuelle et le "multi-image".

Faire réaliser une toile collective de 10 m2 sur le thème du "Vivre Ensemble" par douze participants fut un beau défi ! Il s'agissait non seulement de peindre simultanément, mais de partager les espaces de peinture entre plusieurs participants. En effet, aucune zone du tableau ne fut l'œuvre d'une seule personne, toutes les parties résultant des travaux de plusieurs mains associées, pour dépasser le simple résultat individuel, dans la recherche d'un esprit créatif collectif.
Le "multi-image" et la "fragmentation" chères à l'artiste ont amené les participants à s'interroger sur le sens caché des œuvres d'art et à intégrer eux-mêmes cette notion de double lecture à leur œuvre.  
Cet atelier a été mené dans le cadre du Programme de réussite éducative d'Annonay.

3e trimestre : 8 - 11 juillet

LSA_AudryN_CadavreExquisAtelier_IV_b_WEB_2"Cadavres Exquis"
Artiste : Nathalie Audry
Née en 1972, elle est paysagiste, graphiste, peintre et designer. Tous ces domaines l'ont amené à travailler et à exposer en France, ainsi qu'à l'étranger (Tunisie, Chine). Elle a par ailleurs pratiqué l'enseignement des arts appliqués en lycée et a dispensé des cours de dessins à des particuliers.

Lors de cet atelier réalisé avec dix élèves de l’Ecole ouverte Collège les Perrières, plusieurs techniques (dessin sur papier, peinture, collage, écriture et modelage d'argile) ont été utilisées, permettant de décliner le thème du « cadavre exquis » sous plusieurs formes. Après explication des origines du terme et de la pratique, l’artiste a mis en place les conditions de réalisation (coopération et la synchronisation des travaux) pour permettre les créations simultanées des participants. Des œuvres collectives figuratives ou abstraites ont pris vie au fur et mesure sur des supports multiples.


2e trimestre : 22 - 25 avril

Annonay_atelier_forge_2013"Forge"
Artiste : Ferdinando Nava
Ferronnier d'art, il fait partie du collectif Les Mondes métalliques qui a pour but la transmission du travail artistique et artisanal du métal et intervient dans toute la France.

Huit élèves du dispositif "Classes ouvertes" du collège des Perrières d’Annonay ont découvert les techniques de base de la forge et ont créé des œuvres individuelles sur le thème de l'autoportrait.

1er trimestre : 25 - 30 mars

Annonay_Atelier_linograv_2013« "Linogravure"
Artiste : Bruno Heitz
Auteur/illustrateur.

Rédaction d'un scénario, gravure, pressage et mise en couleurs des illustrations, avec un groupe de 12 adolescents, de 12 à 15 ans, du dispositif "Classes relais" des collèges publics des Perrières et de la Lombardière d’Annonay.



1er trimestre : 18 - 22 février

Annonay_Atelier_stenope_2013"Sténopé"
Artiste : Hugo Miserey
Né en 1968, il a suivi des études à l'université de Paris VIII. Il est photographe professionnel depuis 1993.

Fabrication de sténopés, utilisation des appareils et développement en labo avec 10 jeunes de 16 à 20 ans, du parcours "Itinéraire bis" du Centre de formation Nouvelle Donne d’Annonay.


Annonay_Atelier_prefig_carton_2012"Meubles en carton"
Artiste : Louis Gardinier
Né en 1982, il a obtenu une licence d'arts plastiques à Luc-Saint-Tournais en Belgique avant de poursuivre ses études à l'Ecole supérieure d'Art et Design de Saint-Etienne. Il se consacre aujourd'hui à la réalisation de meubles en carton.

A partir d’idées personnelles et de dessins, l’artiste a guidé un groupe d’adolescents du dispositif "Relais" de l’Ardèche Nord pour réaliser du mobilier en carton fonctionnel… et solide !